Accueil Conseil santé au naturel Les merveilles de la Nature pour votre Santé Le bicarbonate, un produit "vert"
Les merveilles de la Nature pour votre Santé

Le bicarbonate, un produit "vert"

Publié le 04/06/2018

Poudre naturelle, pour une bonne digestion et des soins corporels.

Le bicarbonate, un produit "vert"

Origine, Histoire et Géographie

Les Egyptiens de l'Antiquité utilisaient déjà le natron, minéral composé de bicarbonate de sodium et de carbonate de sodium. Ils trouvaient cette substance après l'évaporation des lacs salés et l'utilisaient comme un savon, pour se laver le corps. Ils l'agrémentaient parfois d'argile et de cendre, inventant aisin l'ancêtre du savon. Ils s'en servaient également pour fabriquer des verres et des ornements. Ils brûlaient aussi des algues et employaient leurs cendres (d'où le nom de cendre de soude) pour le nettoyage. On pense qu'ils l'utilisaient également comme une sorte de dentifrice ou de déodorant corporel. Tout laisse à croire qu'ils l'utilisaient déjà comme nous aujourd'hui. Ils s'en servaient aussi dans la momification, pour déshydrater les corps et comme désinfectant. Les Romains utilisaient la cendre de soude pour fabriquer le pain, en verrerie et à des fins médicales. A mesure que l'Europe se développait, on trouva de plus en plus d'utilisations possibles de la cendre de soude. Elle servait de poudre à lever dans les préparations culinaires, était un ingrédient essentiel en verrerie et devint indispensable à la fabrication du papier et des textiles. Bientôt, la combustion de la plante marine ne suffit plus à fournir assez de cendre de soude. C'est ainsi qu'en 1791, le chimiste français Nicolas Leblanc a pour la première fois inventé un procédé chimique permettant de pallier à ce besoin. Mais se posa alors le problème du coût des matières premières et des substances dangereuses qui en résultaient, comme l'acide chlorhydrique. Deux boulangers new-yorkais, John Dwight et Austin Church ont poussé plus loin les travaux de Nicolas Leblanc en procédant au raffinage du carbonate de sodium pour obtenir du bicarbonate. Un processus chimique différent apparut avec Ernest Solvay, un belge, spécialiste en chimie industrielle. Ce procédé consiste à produire du carbonate de sodium (Na2 co3) à partir de chlorure de sodium et de craie. S'établit alors une production de cendre de soude viable et respectueuse de l'environnement. On trouve aujourd'hui deux sortes de bicarbonate de soude. La première résulte du processus de Solvay, prédominant en Europe. Cela concerne environ les trois-quarts de la production mondiale. La deuxième source est issue des mines de Trona, en Amérique du Nord. On y trouve un minerai pur et naturel, résultat de millions d'années de dépôts minéraux tombés au fond d'anciens lits de lacs asséchés. Notre corps en fabrique lui aussi, pour réguler l'acidité de notre salive ou dans notre estomac. Il entre dans la composition de tous les organismes vivants sur Terre.

Détail des Bienfaits

Le bicarbonate de soude est une poudre alcaline, non toxique et biodégradable. Elle est remarquable par sa polyvalence. La formule chimique du bicarbonate de soude est en fait un sel alcalin, qui peut neutraliser l'acidité de l'estomac. Il évite également les remontées acides et facilite la digestion. Pour cela, en prendre une cuillère dans un verre d'eau. A n'utiliser toutefois que temporairement car il produit du gaz carbonique, pouvant provoquer des remontées d'air. Vous pouvez également en ajouter à l'eau de cuisson des aliments qui peuvent être difficiles à digérer. Saupoudré sur le dentifrice, il aide à blanchir les dents mais ne doit pas être utilisé plus de 2 fois par mois, en raison de son pouvoir abrasif. Dilué dans un verre d'eau, il fera office de bain de bouche, efficace pour rafraîchir l'haleine. On peut aussi l'utiliser comme déodorant, en l'appliquant sur les aisselles par exemple. Un bain de pied au bicarbonate de soude permettra également de les rafraîchir et soulage des douleurs et de la fatigue, après une longue journée de travail ou de marche. Masser ensuite les pieds avec une huile végétale dans laquelle vous aurez dilué une goutte de lavande, pour compléter l'effet. Une pâte réalisée avec du bicarbonate de soude et un peu d'eau pourra calmer les démangeaisons dues aux piqûres d'insectes, aux boutons de varicelles etc. et les douleurs des aphtes et boutons de fièvre. En cas de léger coup de soleil, une compresse de cette pâte, renouvelée souvent, pourra apaiser. Un bain dans lequel vous aurez préalablement dilué 4 ou 5 cuillères de bicarbonate de soude (selon la taille du bain), soulagera eczéma, petits coups de soleil, ainsi que les fesses irritées des bébés. Ce bain permettra aussi de récupérer en cas de fatigue, de soulager les courbatures et d'éliminer les toxines. En gargarisme, il peut contribuer à soulager les maux de gorge. En inhalation, il aide à mieux respirer quand les voies respiratoires sont encombrées.  

photo du rédacteur

Par Le groupe de Recherche Le petit journal

Publié le 04/06/2018 Prendre RDV avec un Naturopathe
newsletter

Notre Newsletter pour votre Santé au Naturel 

Recevez votre programme local : conférences, ateliers, consultations, formations…

Haut