Accueil Conseil santé au naturel Stress Vivre sans stress, est ce possible ?
Stress

Vivre sans stress, est ce possible ?

Publié le 07/12/2018

Aujourd’hui, le stress n’a apparemment plus de secret pour personne. Qui ne ressent pas de stress au moins une fois dans la journée ?

Vivre sans stress, est ce possible ?



Le stress, un mot devenu à la mode, qui se goûte à toutes les sauces, la sauce boulot-métro-dodo ou sauce enfants-bouchon-boulot-dodo, la sauce financière, la sauce matérielle, la sauce spirituelle aussi…
A chacun sa composition préférée.

 

Mais au final... Savez-vous réellement ce que veut dire le mot Stress ?


Ce mot a une origine anglaise et signifie : « Contrainte, Effort, Tension ».  Le stress vient du domaine de la construction. C’est un mot qui était utilisé pour définir la charge, les contraintes nécessaires pour qu’une construction ne s’écroule pas.


C’est toujours intéressant de revenir à la source d’un mot pour en comprendre tout sa valeur, et toute sa force.
 

 

Quelles sont les causes du Stress ?
 

Le stress est très souvent multifactoriel.


Il y a donc plusieurs causes possibles. On connaît le stress lié à une mauvaise alimentation (trop gras, trop sucré, trop d’excitants, trop de trop…), la pollution (l’essence, la cigarette les ondes, le plomb, l’amiante…), les douleurs physiques, le climat (trop chaud, trop froid, le manque de soleil),  un mauvais sommeil, une mauvaise situation sociale, les événements (naissance, mariage, déménagement, deuil…).

Il y a aussi le stress non dit : la mauvaise communication, les peurs pour tout et rien, les blessures psychiques comme la trahison, le mensonge, l’abandon, le rejet,  il y a aussi la non-écoute, la volonté que tout soit parfait, le manque de confiance en soi…


Tout ce que l’on se met sur le dos, sans même s’en apercevoir pour X-raison propre à chacun, à sa propre histoire et évolution.
Toutes ses causes ont forcément des conséquences.

 


Quels sont les méfaits du mauvais stress ?
 

Toutes ses causes ne sont pas sans incidence sur notre être.


Le stress a de l’effet sur notre système nerveux et par ricocher sur notre système hormonal et il crée petit à petit des disfonctionnements.
On perd notre énergie, notre santé au fur et à mesure, si bien évidemment, on ne fait rien pour changer les choses.

 

Malgré tout le côté négatif du stress, il cache aussi de bonnes choses. Si, si, c’est vrai.

 


Y a t il des bienfaits au stress ?

 

OUI ! car si on l’écoute, c’est ce qui nous pousse à agir ! Si on est attentif sur ce qu’il nous indique, bien entendu…  

Quand nous étions des Hommes et des Femmes des cavernes, c’est le stress qui nous permettaient de survivre et donc de vivre.
Le stress permettait soit de se défendre, soit de fuir.


C’est un système d’adaptation à son environnement.
 

 

Comment ça marche ?


En fait le stress, c’est un peu le même système de fonctionnement d’une émotion.

Il y a une information qui est reçue soit extérieur à nous, soit qui vient de notre intérieur. C’est ce que l’on appelle le temps de charge que l’on appelle aussi la phase d’alarme !

Ensuite, la deuxième étape est nommée phase de résistance. C’est là que le stress intervient sur notre système nerveux et hormonal.C’est la phase d’adaptation à notre environnement.

La dernière phase s’appelle la phase « d’épuisement ». Elle porte bien son nom.
Elle arrive quand tout se qu’on a mis en place pour s’adapter s’écroule.

Nous sommes nombreux à être ce que j’appelle des « Suradaptables » … on s’adapte à tout ce qui nous entoure sans avoir pris le temps de voir si ça nous convenait réellement.  (mais pour sentir ce qui nous convient, encore faut il ressentir ce qui nous convient et aussi ressentir de quoi on a besoin. Mais ça c’est une autre histoire).


C’est l’accumulation des stress (quand on ne fait rien pour sortir de ce schéma) sur le long terme qui porte ses fruits… pourris… si j’ose dire.

Le stress est un indicateur qu’il y a un « souci », qu’il y a quelque chose à changer, alors, certes, c’est soit pour s’adapter à ce qui nous environne – en conscience, ce serait mieux, soit il nous invite à changer d’environnement, soit aller voir au delà de la surface et donc d’aller explorer en profondeur ce qui vient nous interpeller.

Comme le stress est un indicateur, il ne serait donc pas très bon de le suprimer de sa vie. Il vaudrait mieux l'utiliser comme un panneau indicateur pour marcher sur son propre chemin d'évolution. 

Ce que l'on peut faire c'est de faire ce travail sur soi enfin qu'il ne soit plus néfaste pour soi-même. 

 

 

Petit exercice d’exploration

 

Je vous propose un petit exercie pour faire le premier pas pour surfer sur vos panneaux indicateurs. :) 

 

  • > Posez vous la question de « Qu’est ce qui me stress ? »
  •  
  • > Prenez un papier, un stylo (mettez-y de la couleur, si ça vous enchante).
  •  
  • > Faites un tableau.Notez vos réponses dans la colonne de gauche.
  •  
  • > Notez dans la colonne du milieu si vous pouvez changer quelque chose face à ces éléments.
  •  
  • > Notez dans la colonne suivante ce dont vous avez besoin pour effectuer les changements.
  •  
  • > Et ensuite numérotez dans la toute dernière colonne les priorités dans ce qu’il faut changer (qu’est ce qui est le plus important pour vous aujourd’hui ?).
  •  


Vous avez en vous les moyens de ne plus « subir » les stress qui vous encombrent et de vous en défaire. 
Vous avez les moyens intérieurs de changer les choses.
Et vous avez votre propre responsabilité de faire votre part pour que ça change. 

Comme dirait Yoda « N’essaie pas, fais le ».

 

photo du rédacteur

Par AUDREY KRUGER

Publié le 07/12/2018
newsletter

Notre Newsletter pour votre Santé au Naturel 

Recevez votre programme local : conférences, ateliers, consultations, formations…

Haut