Accueil Thérapies & Soins bien-être Approches Psychocorporelles ou Verbales Cercles du Bonheur et Cercle de Pardon, Cercle de Parole

Cercles du Bonheur et Cercle de Pardon, Cercle de Parole

 

Cercle du Bonheur

 

Le cercle du bonheur : retrouver une paix intérieure


Le cercle du bonheur est une thérapie psychocorporelle visant à établir l’équilibre intérieur grâce à des techniques de valorisation de soi et de son environnement. Les populations Massaï (guerriers semi-nomades de l’Afrique de l’Ouest) ont initié cette technique thérapeutique en instaurant 4 pensées permettant de retrouver le bonheur et la paix intérieure. Selon eux, le cercle du bonheur se résume par la recherche du bon ordre, le fait d’être dans la joie, la reconnaissance des difficultés et enfin la découverte de sa destinée.


A la recherche du bon ordre


Le bonheur est un état psychologique, et sa clé réside dans chaque individu. Il s’agit d’un état d’esprit propre à chacun influant sur son bien-être au quotidien. Selon les populations Massaï, être dans le bon ordre signifie être en osmose avec soi-même et avec l’environnement. Il s’agit aussi de se détacher des préjugés de la société, des dogmes et autres concepts conventionnels pour construire sa propre vision du monde qui nous entoure.
Pour ce faire, les psychanalystes conseillent de pratiquer des activités permettant de renforcer ses fondations intérieures telles que la danse, le chant ou la musique. La pratique d’une marche dans un cadre paisible et champêtre est également utile pour être en phase avec la nature. Etre dans le bon ordre se résume à savoir vivre avec la fragilité de la vie et l’apprécier dans son caractère éphémère. C’est ce que les spécialistes appellent la « Féminité sacrée ».


Etre dans la joie


Vivre dans le bonheur implique d’être dans une joie inconditionnelle. Il faut être en harmonie avec son cœur pour pouvoir puiser son énergie, qui est source d’amour et de bien-être. En effet, le sentiment de joie, d’allégresse, de félicité et de bonheur résulte d’un choix personnel, notamment en faisant appel à la paix intérieure. Ce bien-être intérieur se traduira alors par une joie extérieure que la personne pourra transmettre à son environnement. Selon les Massaï, l’interlocuteur est considéré comme étant le reflet de soi-même et la relation sociale est une grande source de bonheur.


Reconnaître et accepter les difficultés


Afin de vivre dans le bonheur, le cercle du bonheur recommande d’entrer dans une phase d’acceptation des difficultés. En effet, être heureux ne signifie pas être écarté de tous les problèmes. Au contraire, les difficultés sont le reflet de l’authenticité de la vie humaine. Savoir les reconnaître et les accepter permet à chaque individu d’être en paix avec son esprit. C’est ce que les Massaï appellent la dualité du monde comme le jour et la nuit, la paix et la sècheresse, la peur et le courage, etc. Refuser ces faits causerait alors des conflits internes.


Découvrir sa destinée


Le cercle du bonheur se base sur le fait que l’harmonie intérieure se reflète sur les actions extérieures. Les 4 phases du bonheur sont complémentaires. Ainsi, après avoir découvert le bon ordre, être dans la joie inconditionnelle et accepter les difficultés de la vie, le patient doit découvrir sa destinée. Pour savoir si le bonheur a été atteint, la personne ressentira un sentiment de reconnaissance sur tous les événements qui surviennent dans sa vie.

 

Cercle de Pardon

 

Origine du cercle de pardon


En 2012, Olivier Clerc, écrivain essayiste d’origine suisse, lance les Cercles de Pardon. Ce sont des ateliers inspirés de son expérience vécue à Teotihuacan, au Mexique en 1999 d’où il a reçu un enseignement de don Miguel Ruiz, nagual (chaman) issu de la lignée des toltèques. Il a écrit le livre « le don du Pardon », traduit en 6 langues, où il raconte son expérience et la vision de ce qu’il a vécu en relation avec le pardon.
Les peines de cœur, la rancune, la haine, le ressentiment ou le jugement, tous ces sentiments qui alourdissent le cœur peuvent avoir des impacts négatifs sur la santé et la relation avec les autres. Pour se libérer de ces fardeaux, les cercles de pardon proposent une approche simple et efficace. Ils ont pour objectif de nous permettre de vivre un rituel de guérison du cœur en nous donnant accès à un pardon sans culpabilité ni humiliation. C’est ce pardon qui permet de restituer notre liberté d’aimer.


Principe du Cercle de Pardon


Le Pardon est un puissant remède capable de guérir les cœurs en peine et ceux les plus meurtris. Il apprend à accepter la situation, à ne pas culpabiliser et à ne pas utiliser son ressentiment ou sa tristesse comme excuse pour expliquer ses colères, sa mauvaise conduite ou son manque de compréhension. Le pardon n’est donc pas dirigé vers ceux qui lui ont fait du mal. Le pardon, c’est pardonner à soi-même. Ainsi, un atelier de Cercle de Pardon vise à redéfinir la notion de Pardon d’une manière très prometteuse.
Le Cercle de Pardon est une approche collective et transpersonnelle ayant une dimension thérapeutique. Il s’agit de demander pardon à des personnes physiquement présentes et que l’on ne connait pas. Celles-ci représentent des personnes qui ne sont pas là, à qui nous n’aurions pas nécessairement demandé pardon. Cela permet de guérir notre cœur et nous libérer des poids de la rancune, de la tristesse ou des ressentiments.


Comment se déroule un atelier de Cercle de Pardon ?


Un Cercle de Pardon peut durer environ 2 à 3 heures pendant lequel les participants se laissent porter en toute humilité par un enchaînement d’activités harmonisé comme un rituel. Il comporte des temps d’écoute, de méditation, de partage, de mise en miroir, etc. Il permet ainsi aux personnes rassemblées de vivre une cérémonie de pardon. Tout le monde peut y participer. L’atelier peut être animé par un individu ayant déjà suivi un stage avec le fondateur (Olivier Clerc).
 

newsletter

Notre Newsletter pour votre Santé au Naturel 

Recevez votre programme local : conférences, ateliers, consultations, formations…

Haut